Je chante (Kanañ a ran) – Poème de jeunesse d’Yvon Le Men

Je chante - Yvon Le Men

Aux trois mousquetaires de l’Occident Chrétien Raymond Cartier, Jean Cau, Michel Droit, Contre les vampires du monde libre, Pour qu’ils se meurent demain. Je chante, Pour l’Africain né dans cette… Lire la suite…

À l’angle de la 21e et de la 10e rue, soudain je pense – Poème d’Ángel Escobar

À l'angle de la 21e et de la 10e rue, soudain je pense

À l’angle de la 21e et de la 10e rue, soudain je pense Les morts sont bien morts. Morts et perforés comme de simples ruches. Pas même leurs mains ne… Lire la suite…

Épître falote et testamentaire pour régler l’ordre et la marche de mes funérailles – Poème de Georges Fourest

Epître falote et testamentaire pour régler l’ordre et la marche de mes funérailles

Épître falote et testamentairepour régler l’ordreet la marchede mes funérailles Allons donner notre ordre à des Pompes funèbresÀ l’égal de son nom, illustres et célèbres.P. Corneille (Sertorius, acte V, scène… Lire la suite…

S’abaisser jusqu’à l’humus (Abbassarsi fino all’humus) – Poème de François Cheng

S'abaisser jusqu'à l'humus

Hasard ou « synchronicité » à la Jung, je travaille actuellement avec une nouvelle collègue qui vient de recevoir une distinction universitaire en étant lauréate du prix LILEC de traduction poétique. Italienne… Lire la suite…