À l’angle de la 21e et de la 10e rue, soudain je pense – Poème d’Ángel Escobar

À l'angle de la 21e et de la 10e rue, soudain je pense

À l’angle de la 21e et de la 10e rue, soudain je pense Les morts sont bien morts. Morts et perforés comme de simples ruches. Pas même leurs mains ne… Lire la suite…

Chronos

Chronos

CHRONOS Assis sur une souche tatouée de vécu, je trempe mes pieds dans l’ombre monumentale que le massif déploie. En une fraction de déclin, son domaine s’étend jusqu’au profond de… Lire la suite…

Jardin d’enfants – Poème de Georges Haldas

jardin d'enfant

Georges Haldas est un des poètes que je lis et relis régulièrement car ses poèmes font évoluer mon regard sur la vie, sur le temps et sur l’autre. Il fige… Lire la suite…

Chant IV de « L’identité obscure » – Poème de Jacques Ancet

Chant IV

Mon recueil favori de Jacques Ancet est « L’identité obscure », paru en 2009 aux éditions Lettres vives. Chacun des chants qui le composent est comme un long souffle révélateur. On y… Lire la suite…