Eating poetry (Manger de la poésie) – Poème de Mark Strand

C’est avec ce poème, trouvé au hasard feuilleté d’un numéro de la revue Europe, que j’ai découvert le poète américain Mark Strand (1934-2014) et son œuvre.

Un poème réunissant la poésie, une bibliothèque et une bibliothécaire ne pouvait que retenir mon attention. Et il s’est avéré, en outre, aussi amusant qu’étrange.

 

EATING POETRY

 

Ink runs from the corners of my mouth.
There is no happiness like mine.
I have been eating poetry.

The librarian does not believe what she sees.
Her eyes are sad
and she walks with her hands in her dress.

The poems are gone.
The light is dim.
The dogs are on the basement stairs and coming up. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Les poètes encore – Texte de Jean-Paul Dollé

LES POÈTES ENCORE

 

C’est une affaire entendue : on ne pense pas, on est pensé.
On n’agit pas, on est l’agent d’une structure inventée par l’exacte typologie des rapports de production et des rapports sociaux qui leur correspondent. Chacun sait bien que les idées ne tombent pas du ciel. Tout cela est acte ; un peu maigre.

Comment nous viennent les idées ? Par l’idéologie, cette pourvoyeuse de mauvaises pensées et de lambeaux d’images qui vous rentrent dans la tête et qui sortent de la bouche sous forme de sons, appelés mots. Existent quelques-uns(unes) préposé(e)s qui sécrètent plus intensivement que d’autres ces petits bouts de réalité sonore et langagière qui consolident et détraquent la réalité tout court. C’est pourquoi ces individus sont séduisants et dangereux. On les nomme en général intellectuels. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Enivrez-vous – Poème de Charles Baudelaire

ENIVREZ-VOUS

 

Il faut être toujours ivre. Tout est là : c’est l’unique question. Pour ne pas sentir l’horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.
Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. Mais enivrez-vous. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Thanassis Hatzopoulos et la poésie

Thanassis Hatzopoulos dit de la poésie qu’elle est « la pensée des sensations » et écrit :

 

PASSAGE SECRET

 

Experts en objets anciens. Ils tâtent, ils scrutent, ils flairent l’objet et le temps qu’il porte en lui. Les secrets de fabrication, le sceau de l’époque, le style et l’art. C’est dans le même souci de faire exister que le poète va toucher ce qui paraît dénué d’importance. Le mur qui brusquement lui barre la route. Comme s’il cherchait le mécanisme invisible qui, s’il le touche, même par hasard, ouvre un passage secret, l’entrée d’un escalier obscur menant à un souterrain qui débouche dehors. Ou comme s’il cherchait la ligne qui lors du séisme s’ouvrira en crevasse. Le déplacement des plaques tectoniques, la profondeur de champ et la distance de l’épicentre détermineront le degré d’ouverture. Une traversée, autrement dit, qui comme l’amour va réveiller la vie tandis qu’apparaîtra au sommet du désastre, telle une fleur, le poème. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Ayyappa Paniker et la poésie

Qu’est-ce qu’un bon poème ?

 

Est-il possible d’éluder simplement la question en arguant qu’un bon poème, cela n’existe pas ? Quelqu’un peut s’en tenir à cette esquive, si telle est sa ferme conviction. Pourtant la chose est sûre : il y a de bons poèmes, même s’ils ne sont pas jugés tels en fonction d’une conformité présumée avec des conventions qui définiraient ce qu’est un bon poème. On pourrait au contraire soutenir qu’un bon poème défie toute la gamme possible des définitions. Les définitions viennent toujours après ce qu’elles définissent. Qui plus est, elles manquent de précision.
La notion de bon poème relève de l’indéfinissable – comme le poème lui-même. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Biographie de Guillaume Riou

 

Guillaume Riou est né en 1977 à Brest et vit en Haute-Savoie depuis 1992. Élève au lycée du Mont-Blanc (Passy), il se passionne pour la poésie. Diplômé d’une maîtrise d’histoire à la faculté de Chambéry, il exerce la profession de bibliothécaire à Annecy.

Il crée en 2007 ce blog « Poussière Virtuelle » pour mettre en valeur ses textes et auteurs préférés, ainsi que ses propres écrits.
Dans la foulée, il décide de réunir, de manière exhaustive, sur un site intitulé « Annecy en poésie », les poèmes et textes poétiques publiés qui mentionnent Annecy et ses environs.

Parrainé par Léo Gantelet, il devient membre du Cercle des Poètes Retrouvés en 2009, au sein duquel il participe à de nombreuses lectures publiques.
Il monte également des projets avec la Maison de la poésie d’Annecy, dans le cadre du Printemps des poètes et lors de soirées.

Il est lauréat de quelques concours de poésie : prix Vauvenargues 2010 de la ville d’Aix en Provence, prix 2010 et 2011 des éditions du Bord du Lot.
Il publie ses poèmes dans des livres d’artistes, des recueils collectifs, des revues et des sites Internet.

Guillaume Riou - poètePUBLICATIONS :

Recueils collectifs
Un bout de chemin – Poèmes, Ed. du Bord du Lot, 2010
Souffleurs de vers – CD, FBI Prod., 2010
Entre vers et rose – Poèmes érotiques, Ed. du Bord du Lot, 2011
Sculpture & poésie sur le Chemin idéal, Léo Gantelet, 2015

Livres d’artistes
Flammes fatales, Ed. Le Taquoir, 2011 – En collaboration avec le peintre Géraldine Verly, le sculpteur Marc Stéfani et le typographe Laurent Né.
Ombre onirique, Ed. Index, 2012 – En collaboration avec le peintre Yves Mairot et le typographe Laurent Né.
Roc, Ed. Index, 2012 – En collaboration avec le peintre Géraldine Verly et le typographe Laurent Né.
Mue, Ed. Index, 2012 – En collaboration avec le sculpteur Marc Stéfani et le typographe Laurent Né.

Revues
Les idoles idolâtrées, Annecy, n°5 (mai 2003)
Point à ligne, revue de la Société des Auteurs Savoyards, Seynod, n°8 (2013)
Les Citadelles, revue de poésie, Paris, n°17 (2012), 18 (2013), 20 (2015), 21 (2016) et 22 (2017)

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Cesare Pavese et la poésie

Le poète est passé
A travers l’océan fulgurant
De l’atmosphère de pierre et d’acier
De la ville nocturne.

Se brisant en éclats,
Rugissent le long des rues
Les forces inexorables,
Fleuves d’étoiles, gonflés,
Qui follement tourbillonnent.

Le poète traverse
Le vaste ciel nocturne
Et ses gestes sont amples comme ceux d’un lutteur. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Raymond Queneau et la poésie

Un poème

 

Bien placés bien choisis
quelques mots font une poésie
les mots il suffit qu’on les aime
pour écrire un poème
on ne sait pas toujours ce qu’on dit
lorsque naît la poésie
faut ensuite rechercher le thème
pour intituler le poème
mais d’autres fois on pleure on rit en écrivant la poésie
ça a toujours kékchose d’extrême
un poème. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
image_pdfimage_print