Sculpture et poésie sur le Chemin idéal

Attroupés sous un duvet de nuages cléments, les spectateurs prennent place sur les pavés du Chemin idéal. Tranquillement, on se reconnaît, on se dévisage. Chacun s’imprègne des énergies qui émanent du parc.

Les poètes, certains en retard, d’autres distraits, font corps pour la photo.
L’ouvrage qui les rassemble ce soir est pointé du doigt par la balise et la girouette. Il arbore le dialogue des arts.

Fébriles d’excitation et d’inquiétude mêlées, les organisateurs cherchent leurs marques. Sous son chapeau estival, le visage de Léo, porteur du projet, s’anime de détermination. Il s’avance et inaugure le lancement du recueil « Sculpture & poésie ». Les mots sont justes, les remerciements sincères et partagés.

Le violoncelle de Magali Mouterde et le piano de Sylvain Vallet s’unissent ; la voix parfaitement placée du comédien Alain Carré sublime à nos oreilles bées les vers des poètes. Vingt auteurs des Savoie se sont laissés inspirer par les sculptures du Chemin idéal. Leur langage anime les matières,  les interprète. Leur verve caresse, cisèle, burine. L’art nourrit l’art.

Tous profitent de cette parenthèse poétique au creuset opalescent d’une nature apaisante.

La vigueur des applaudissements est à la mesure du plaisir. Puis les éclats tuilés et dorés du vin relient les individus comme autant d’astres dans l’Aire cosmologique.
Discrètes, les heures coulent et fusionnent au fourneau d’un magnifique soleil couchant. Nos regards s’y perdent et notre volonté de poursuivre les festivités s’affirme. Léo invite ceux qui le souhaitent à partager repas et discussions.

Heureux et ressourcé, chacun redescend de l’idéal pour reprendre son chemin.

 

Guillaume Riou. En souvenir de la soirée de lancement du livre « Sculpture & poésie sur le Chemin idéal » en date du 7 juin 2015.

 

Sculpture et poésie sur le Chemin idéal

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *