Zoo bling-bling – Poème satirique

Réunis entre amis à Megève pour passer le nouvel an 2010, nous avons eu l’opportunité d’assister à un spectacle à la fois pathétique et étonnant, qui m’a inspiré ce poème :

pingouin-bling-bling

ZOO BLING-BLING

Les flambeaux descendus
percent la brume albuginée…

Entrez, entrez donc
au luxueux zoo de Megève !

Venez rire… ou pleurer
au spectacle des pavés
de la station d’apparats

Au programme du nouvel an :

Lâché de pingouins fortunés
sous le sapin Swarovski,
peinant à tenir la verticale
sur leurs frêles pattes cirées.

Ballet de bêtes à fourrures
irisées de gris-blond,
aussi laides que féroces,
tenues en laisses d’argent.

Défilé de bonobos,
à la mèche gominée,
puceaux en chaleur
pressés par la trotteuse Rolex

Les cris des mafieux de tous pays,
enroués de vin chaud,
s’entrechoquent
aux angles gelés du bourg.

Ne manquez pas cette nuit Bolloréale
car, au lendemain,
le convoi charbonneux
des polluants carrosses à bestiaux
laissera pour mort
le village sans âme.

Guillaume Riou, janvier 2010.

 

zoo bling-blingMegève et son sapin bling-bling

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Magnifique !

    Je ne fait que trop rarement des compliments. Pour la simple raison qu’internet génère bien d’écrits médiocres et mielleux qui fleurent bon l’égotisme. Bref parfois écœuré de tant d’arrogance et de médiocrité, quelle joie de trouver dans ce marasme une plume authentique.

    Le talent frappe comme une évidence et ne donne pas à se décortiquer. Ton poème est le reflet de cette évidence, je suis enchantée !

    Je mets ton site dans mes favoris et je vais avec empressements consulter ta page de coups de cœur littéraire et cinématographique.

    (Ecris tu des chansons ? Est ce que tu écris aussi en Anglais ? Fais tu de la musique ?)

  2. Guillaume Riou

    Merci Nadia,

    Que de compliments !

    Je suis flatté que tu trouves plaisir à me lire et à parcourir mon blog.

    C’est vrai que sur le Net on trouve tout et n’importe quoi… un reflet de la Société, en somme. Il faut s’armer de patience et de curiosité pour atteindre les sites intéressants.
    Ce qui me semble primordial, c’est l’espace d’expression immense et (encore) libre que nous offre la toile.

    Je ne pratique aucun instrument de musique (mes rares essais se concluaient toujours par des averses de tomates). Je n’écris pas en Anglais et ne me suis jamais lancé dans l’écriture de chanson, mais ça viendra peut-être un jour (avec l’appui d’un musicien). Pour l’instant, c’est la poésie qui me passionne et me démange.

    Et toi ? Ecris-tu ? As-tu un site internet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *