Poèmes de Guy Allix

Voici quelques poèmes de Guy Allix qui me parlent et me renvoient à des émotions déjà ressenties.
J’ajoute une interview du poète qui, malgré le manque de substance des échanges, a le mérite de nous faire découvrir un peu plus sa personnalité et son attachement intéressant à la notion de Résistance par la poésie, par les mots.

 

Soudain l’irréparable fatigue
Qui cerne la voix
Qui bleuit ton nom
T’assoit dans la déchirure

***

Tu n’es jamais que dans l’ici pressé de ta voix.

***

Tempête mémoire
Tout au fond

Recroquevillé
Un sourire impossible
Chevillé au-dedans
De ton geste

Tu te refermes
Tires sur les draps

La peau déjà s’étale dans la flaque

 

Guy Allix, poèmes extraits de Le poème est mon seul courage, Ed. Le nouvel Athanor, 2004

 

Le poème est mon seul courage

Sur la paille l’haleine d’un ventre
Trop de mots ou pas assez…

La vie comme une langue à genoux

 

Guy Allix, fragment de Mouvance mes mots, in Revue La Barbacane, n° 27/30 de 1983

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *