Zoo bling-bling – Poème satirique

Réunis entre amis à Megève pour passer le nouvel an 2010, nous avons eu l’opportunité d’assister à un spectacle à la fois pathétique et étonnant, qui m’a inspiré ce poème :

pingouin-bling-bling

ZOO BLING-BLING

Les flambeaux descendus
percent la brume albuginée…

Entrez, entrez donc
au luxueux zoo de Megève !

Venez rire… ou pleurer
au spectacle des pavés
de la station d’apparats

Au programme du nouvel an :

Lâché de pingouins fortunés
sous le sapin Swarovski,
peinant à tenir la verticale
sur leurs frêles pattes cirées.

Ballet de bêtes à fourrures
irisées de gris-blond,
aussi laides que féroces,
tenues en laisses d’argent.

Défilé de bonobos,
à la mèche gominée,
puceaux en chaleur
pressés par la trotteuse Rolex

Les cris des mafieux de tous pays,
enroués de vin chaud,
s’entrechoquent
aux angles gelés du bourg.

Ne manquez pas cette nuit Bolloréale
car, au lendemain,
le convoi charbonneux
des polluants carrosses à bestiaux
laissera pour mort
le village sans âme.

Guillaume Riou, janvier 2010.

 

zoo bling-blingMegève et son sapin bling-bling

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
image_pdfimage_print