Palma de Majorque – Poème de Philippe Chabaneix

PALMA DE MAJORQUE

L’odeur m’est douce encor des jardins de Grenade
En leur charme lointain,
Mais rien n’est aussi beau, Palma, que sur ta rade
Une voile au matin ;

Et rien ne me séduit, ville des tubéreuses,
Des jasmins et des fruits,
Autant que la langueur des femmes amoureuses
Sous le ciel de tes nuits !

Philippe Chabaneix, in Philippe Chabaneix, par André Blanchard et Robert Houdelot, Ed. Pierre Seghers, Coll. Poètes d’aujourd’hui, 1966.

Palma de Majorque - Joaquim Mir

Palma de Mallorca – Peinture de Joaquim Mir Trinxet (1873-1940)


Clefs : fleurs | îles Baléares | séduction | sensualité | sens en éveil
Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *