Solange Jeanberné et la poésie

La main traçait les mots sans en chercher le sens
et les mots s’ordonnaient selon une trame secrète.
La plume allait chercher profond,
remontait des formes, des arabesques,
qu’il fallait saisir dans le jaillissement,
avant que ne s’évapore la ciselure parfaite
et que le ciel ne se referme sur des mots infidèles.

Solange Jeanberné, in Arcanes, 2011. Recueil réalisé avec la peintre Marie Cavoret.

Solange Jeanberné

Clefs : poétesse française | jet poétique | état de grâce
Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *