Greffes – Poème de Robert Vigneau

GREFFES

Avant que la mouche y ponde asticot,
Prélevez à chaud tout posthume organe
De mon corps utile aux vivants en panne.
Je fais don du tout : débitez en lots.

Qui veut la douleur choisira mon dos,
Aux reins empalés de joies ottomanes,
Mes podagres pieds que les cors boucanent,
Insomnie gratis, arthrite en cadeau.

Cueilleur de fleurs bleues à la canonnade,
Mon cœur a déjà battu cent chamades :
Qui s’en chargera, adieu le repos !

Courage, logeurs d’organes nomades
Courage et merci pour vos promenades
Où perdurera mon corps en morceaux !

Robert Vigneau, in Planches d’anatomie, Éditions Éolienne et Adana Venci, 2005

Greffes - Dessin de Robert Vigneau
Dessin de Robert Vigneau illustrant la couverture du recueil Planches d’anatomie

Clefs : blason | don d’organe | donneur | receveur | transplantation
Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *