Supplément à la neige – Poème de François Jacqmin

SUPPLÉMENT À LA NEIGE*

La neige
frappe
l’enclume du silence.
Elle accorde l’ouïe
à la blancheur du bruit.

François Jacqmin, in Supplément à la neige, Ed. Le Cadran ligné, Saint-Clément, février 2014.

L'étang de Senzoku sous la neige
L’étang de Senzoku sous la neige (Senzoku-ike), de la série Les vingt vues de Tokyo (Tôkyô nijûkei) – Hasui Kawase (1883-1957), éditeur Watanabe Shozaburo, 1928

* « Ce poème est lié à un projet de François Jacqmin avec le peintre liégeois Michel Fouat, qui, d’après une lettre de celui-ci où il reproduit neufs poèmes, date de 1975 au plus tôt. Le livre commun n’a jamais été réalisé. Un dactylogramme de 1977 – dont les poèmes ne sont d’ailleurs pas tous communs avec le premier état – présente encore de nombreuses réécritures par le poète. Le poème ici repris n’a quant à lui pas changé. Il ne semble pas que le projet ait reçu un titre ; il n’y en a en tous cas pas de traces – à moins que la mention « Dessins & Poèmes », suivie du nom du peintre et du poète, sur ce qui pourrait être une page de titre, en soit un. » Gérard Purnelle


Clefs : poète belge | poème court | sons | écoute | estampe japonaise | 川瀬 巴水

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *