Noël – Poème de Paul Vincensini

NOËL

Y a des tas de saligauds
Mon Dieu dans tes églises
Qui font entre deux rots
Des tas de manières à ton fils
Qu’a eu pour son dernier festin
Rien qu’un chapeau d’épines.

Paul Vincensini, in Quand même ; (suivi de) L’Ombre est bleue ; (et de) Le Chemin des oiseaux, Éditions Saint-Germain-des-Prés, Coll. Poètes contemporains, Paris, 1975.

Messe en l’église de Saint-Germain l’Auxerrois, à Paris, en plein confinement, 2020.

Clefs : anticléricalisme | fête chrétienne | célébration | Jésus Christ | contraste | repas de Noël
Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.