Loi en ce bon cœur

LOI EN CE BON CŒUR

 

Dès l’aube, je songe à elle
quand errent les nuages
frangés d’or et de pourpre.

Cette fille me colle à l’esprit,
ses petits yeux d’ébène,
l’anneau tissé à sa cheville.

Mon être ne peut s’en défaire,
ni dans l’amertume de ma peine,
ni dans l’ambre de la bière.

Au crépuscule, je songe à elle
quand errent les nuages
frangés d’or et de pourpre.

 

Guillaume Riou, poème enregistré sur le CD « Souffleurs de vers » (FBI Prod. 2010)

 

Loi en ce bon cœur - Tournette à l'aubePhoto de la Tournette le 12 décembre 2014 à 8h, depuis Meythet (près d’Annecy)
[Source : http://www.hautesavoiephotos.com/nouveautes.htm]

.

Loi en ce bon cœur – Lu par l’auteur – Poème extrait du CD « Souffleurs de vers »
Clefs : manque | rupture amoureuse

 

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *