à Frédérique Arvat,

Sur le parvis de l’opéra Garnier
les orchestres dos à dos
accompagnent Fred
dans sa quête d’orientation.

Pomme en main
elle danse,
interroge l’infini*
sous le regard doré
d’une Renommée sceptique.

 

Guillaume Riou. Poème écrit en 2011.

* geste en forme de symbole infini à faire avec son smartphone pour recalibrer la boussole interne via l’application Google maps.

 

∞ infiniRenommée au pied de L’Harmonie – Sculpture par Charles Gumery (1827-1871) appartenant au groupe en bronze doré L’Harmonie, couronnement gauche de la façade principale de l’opéra Garnier. La Poésie constitue le couronnement droit.

 

 

Clefs : Frédérique Grumel-Arvat | allégorie | Apple iPhone | art | danseuse | divinité | géolocalisation | connecté | geste | lemniscate | mouvement | mythologie | palais Garnier | spiritualité | symbole | téléphone portable | infinity |  Charles-Alphonse-Achille Gumery
image_pdfimage_print
Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.