Awen ou le faiseur de lumière – Poème de Jean-Louis Gault

Il n’y a en nous rien qui soit inacceptable,
sinon le jugement maladroit
que nous portons sur notre nature
et le geste de ne pas oser l’amour.
L’amour ne connaît de limites
que notre peur et notre égoïsme.
Fasse que nous puissions être
éternellement enfants
pour que s’élargisse enfin
la porte lumineuse donnant sur l’univers.

Telle fut et sera encore
la destinée d’Awen
le faiseur de lumière…

Qu’il soit chacun d’entre nous…

Jean-Louis Gault (1953 – 2014), in Awen ou le faiseur de lumière, Ed. L’arbre, 1983
Dernier poème du recueil.

Awen ou le faiseur de lumière

Grains de lumière – Par Mathieu Boulier


Clefs : inspiration du poète | prénom celte | celtique | prénom breton

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *