À marée basse – Poème de Solange Jeanberné

Émotion, grâce et justesse… voilà ce qui me vient à l’esprit pour vous présenter la poésie de mon amie Solange Jeanberné.

Le poème que j’ai choisi dans cet article est extrait de son 3ème recueil Apnée. Recueil qui reçut le Prix de la Société des Poètes Français 2006. J’ai pris la liberté de l’associer ici à un tableau, du peintre britannique Edward John Poynter, qui porte le même titre.

À marée basse - Apnee Solange Jeanberné

À MARÉE BASSE

À marée basse
je me penche
sur ce qui peut encore être sauvé
dans le jeu des reflets :

l’écume des souvenirs
le va-et-vient des amours
le reflux de la peine

À marée basse
j’exhume le limon de mes jours
j’explore les strates accumulées

je vide les coquilles
des anciennes mues
je tamise la lie des rancœurs

À marée basse
je prépare en secret
la montée des eaux nouvelles

Solange Jeanberné, in Apnée, Ed. la Compagnie Littéraire, 2006

À marée basse

At low tide (À marée basse) – Tableau d’Edward John Poynter (1913)


Clefs : se ressourcer | cycle | intériorité | intimité | rebondir | grandir
Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Après la lecture de ce poème je regarderai autrement la marée basse et je comprends pourquoi j’aime particulièrement « l’arrivée des eaux nouvelles… ». Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *