Jardin d’enfants – Poème de Georges Haldas

Georges Haldas est un des poètes que je lis et relis régulièrement car ses poèmes font évoluer mon regard sur la vie, sur le temps et sur l’autre.
Il fige et sublime l’instant, avec une poésie fine et une philosophie profonde.

JARDIN D’ENFANTS

 

Ici l’enfant regarde
un oiseau bien tranquille
dévorer dans les branches
un ver qui tremble encore
Un papillon s’en va
couvert d’or C’est dimanche
Sur un banc deux vieillards
bouche ouverte somnolent Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Across the red sky (À travers le ciel rouge) – Poème de Katherine Mansfield

Across the red sky

Across the red sky two birds flying,
Flying with drooping wings.
Silent and solitary their ominous flight.
All day the triumphant sun with yellow banners
Warred and warred with the earth, and when she yielded
Stabbed her heart, gathered her blood in a chalice,
Spilling it over the evening sky.
When the dark plumaged birds go flying, flying,
Quiet lies the earth wrapt in her mournful shadow,
Her sightless eyes turned to the red sky
And the restlessly seeking birds. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

La mouette

Un court poème qui m’a été inspiré par la sculpture d’Alexandre Gantelet qui se trouve dans le jardin de son frère Léo Gantelet à Seynod.

La mouette de SeynodLa mouette – Sculpture d’Alexandre Gantelet, installée sur le Chemin idéal à Seynod (74)
© Photographie de Léo Gantelet

 

LA MOUETTE

 

Silhouette gracile,
galbe argenté,
la mouette du lac d’Annecy,
scellée dans son envol
au dièdre victorieux,
n’apparait qu’à l’écoulement des reflets.

Son plumage inox
sublime les lueurs égarées
dans nos vastes obscurités.

 

Guillaume Riou, in Sculpture & poésie sur le Chemin idéal, Léo Gantelet, 2015

 

Vous pouvez admirer cette sculpture (en version géante) sur le « rond-point de la mouette » sur les hauteurs de la commune de Seynod (74) :

Rond point de la mouette - Annecy (Seynod)

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Scène halieutique

SCÈNE HALIEUTIQUE

 

Dissimulé par les pâles filets de brume matinale, l’étang se révèle aux premières caresses du soleil.

Figé sur ses échasses, un héron cendré, de sa fière stature, brave l’impatience.

Les roseaux qui se dressent et dansent au rythme du vent, assurent au traqueur un repaire prometteur.

Furtive coruscation d’une anguille… et le coup part !
Les sarisses affûtées percent et froissent le reflet céleste.

Dans un bruissement d’ailes, vexé, le pêcheur manque son trophée.

 

Guillaume Riou. Texte rédigé en avril 2002.

 

Scène halieutique - Héron CendréHéron cendré.
Source : http://vers-le-vent.blogspot.fr/2012_05_01_archive.html

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr