La pluie qui tombe – Chanson de Daniel Darc

La pluie qui tombeOde à la pluie / Musées de Brest

LA PLUIE QUI TOMBE

 

La pluie qui tombe m’effraie un peu
Comme les larmes qui coulent de tes yeux
Le temps n’attend pas tu le sais
Seuls les regrets semblent parfaits

Il est dangereux de se pencher au-dedans
Les robes de mariées c’est salissant

Les regrets ça va droit au cœur
Et ça y reste
Jusqu’à ce qu’on meurt

La pluie qui tombe se calme un peu
La nuit approche et je m’en veux
De n’avoir pas lu dans tes yeux
Celui qui sait est malheureux

Il est dangereux de se pencher au-dedans
Les robes de mariées sont maculées de sang

Les regrets ça va droit au cœur
Et ça y reste
Jusqu’à ce qu’on meurt

Les regrets ça va droit au cœur
Et ça y reste
Jusqu’à ce qu’on meurt

Quand on est mort
Que reste-t‘il
Quelques bouquets de roses
Inutiles
Bien trop fragiles

 

Daniel Darc, in l’album Crèvecoeur, 2004

 

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *