Dérapage

DÉRAPAGE

Contre toute attente
– subitement –
de bouches, que je croyais
respectueuses,
tombent des mots
barbelés d’intolérance.

Douloureuse, la déception
m’étrangle,
me brusque
et me plante sa lame
en pleine naïveté.

Guillaume Riou.
Poème écrit en mars 2012.

Dérapage

The orator, dessin d’Arthur Briscoe (1873-1943)

Dérapage – Poème lu par l’auteur, avril 2020

Clefs : dérapage verbal | irrespect | choc
Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *