Coquillages et caleçon de bain – Farces poétiques de Pierre Desproges

Fervent amateur de littérature, Pierre Desproges (1939-1988) maniait le verbe avec talent, au service du comique et du cinglant.
Il savait aussi s’en moquer.

coquillages caleçon de bain(Source de l’image)

J’ai retrouvé sur le site de l’Ina deux intermèdes d’une émission d’Antenne 2 diffusée en 1979 : « Sacha Distel à Monte-Carlo » . On y découvre, au large des côtes, un bateau de plaisance sur lequel Desproges porte en dérision la poésie et les poètes.
Sous ses airs de touriste nonchalant, il drape dans ses rimes maladroites et ses poncifs une satire du poète vertueux qui se prend au sérieux.

La poésie a trouvé là un moqueur à sa mesure.

LES COQUILLAGES

 

Ah, j’aime bien pêcher les moules et les rascasses !
On en trouve parfois en cherchant dans la mer.
Alors qu’en montagne, il y en a pas des masses.
Voit-on sur le Mont-Blanc des moules marinières ? Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Barcarola – Poème en monégasque de Louis Notari (Luì Nutaři)

Au milieu du lierre de livres qui assaille littéralement ma bibliothèque, se trouve une petite plaquette d’une trentaine de pages contenant des chants et poèmes à la gloire de Monaco.

Ce document fut réalisé à l’occasion du « Festin munegascu » qui eut lieu à Monaco le 14 juin 1931 dans le parc des Révoires (actuel parc Princesse Antoinette), organisé par la Délégation Communale, le Comité des Traditions Monégasques, avec le soutien des comités de Menton et Vintimille.

Festin munegascuSource de la photo : Monaco, Vivre ma ville n°44. Mairie de Monaco. 2015

 

Les poèmes qui s’y trouvent sont de Louis Notari (1879-1961), poète défenseur de la culture monégasque. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
image_pdfimage_print