Le plafond de verre – Chanson du groupe DKDANCE

Quand le sentiment de colère monte, exprimons-le… à la force des mots et des voix qui les portent.

Voici un morceau du groupe de punk indus annécien DKDANCE, où les voix de Séverine et Sandra crient la rage des femmes dont la condition stagne dans la fange que des générations de machos entretiennent :

LE PLAFOND DE VERRE *

 

Les yeux ouverts sur vos vestiges
On fracassera le ciel voûté
Débris de privilèges, votre prestige
S’effondrera en flaques de verre ;
Vertige des femmes au foyer.
On défoncera le plafond de verre
On fracassera le ciel voûté
Vertige des femmes au foyer.

Ce miroir au plafond de verre
Me regardant, souillée, violée,
Sanglot d’ennui dont je suis fière.
Traumatisme moral
Expérience fatale
Ségrégation mentale
Préjugé comportemental
Je crève mon esprit et mon corps.

Ce foyer de peur me désole.
Mes aspirations ne sont plus.
Prisonnière de ma propre vie,
Maintenant je me pervertis
Préférant cet état de veille.

Dans les bas-fonds le beau sexe
Emploi précaire ou à mi-temps
Salaire de misère et harcèlement
Dans les bas-fonds le beau sexe
L’enfer des femmes aux fourneaux
Marmots, métro, boulot, marmots,
Dans les bas-fonds le beau sexe
Complexé pour faire plus d’argent
Mon corps, la proie des affres du temps
On défoncera le plafond de verre.

Il n’y a jamais eu d’espoir
Pour cette égalité des sexes
Vos actes ne servent que nos mépris
Notre sueur étanche votre faim
Et ces pulsions morbides en moi.

Le beau sexe ivre de rage
Celles qui marchent dans l’ombre se pressent
Le sexe faible à l’abordage
Celles qui marchent dans l’ombre se pressent
Aux portes dérobées, ivres de rage,
Jettent aux chiottes cette vie à l’arrachée
Le plafond de verre enfin effondré
Ci-gît feu l’infini servage.

 

DKDANCE [feat Sandra], in l’abum Smells like riot, [DtrashRecords], Annecy, 2010.
Texte communiqué par Séverine Conesa. Découvrez le blog du groupe DKDANCE.

 

Le plafond de verre

* « Le plafond de verre (de l’anglais glass ceiling) est une expression apparue aux États-Unis à la fin des années 1970. Elle s’est fait connaître en 1986 suite à un article publié dans le Wall Street Journal ; elle désigne le fait que, dans une structure hiérarchique, les niveaux supérieurs ne sont pas accessibles à certaines catégories de personnes. Bien que dans cet article, l’expression était utilisée pour souligner la difficulté d’accès des femmes aux postes supérieurs, elle est utilisée depuis pour d’autres catégories de personnes. » (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Plafond_de_verre)

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *