La Grande Pyramide – Calligramme d’Amédée Pommier

Dans son recueil Colifichets, en 1860, Amédée Pommier (1804-1877) publie un poème figuré sur la Grande Pyramide (et, au passage, sur son admiration pour Bonaparte…). Une prouesse ludique qui a dû donner du fil à retordre au typographe.
Grande Pyramide - Calligramme

Amédée Pommier, in Colifichets, jeux de rimes. Avec les sonnets sur le Salon de 1851, Ed. Garnier frères, Paris, 1860.

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *