Conjugaison poétique

Il m’arrive, de temps en temps, de copier à la va-vite sur un bout de papier quelques vers qui m’ont touché au fil d’une lecture… j’essaie dans la mesure du possible de noter les sources, mais certains se retrouvent dans mes poches avec les seuls charme et mystère de leurs mots !

Et voici que je mets la main, ce soir, sur un de ces griffonnages :

« Un futur au conditionnel
Composer avec le passé,
Participer impérativement
Au présent imparfait »

 

Mes recherches sur le web n’aboutissent qu’à une citation de Cocteau qui s’en approche, mais n’a ni le même sens, ni le même style :

« Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et son futur est toujours conditionnel. » (Jean Cocteau, in La difficulté d’être)

Finalement, parfois, peu importe l’auteur et la provenance… le message poétique peut se suffire à lui-même.

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *