Paradigme par-ci, paradigme par-là…

Voilà un mot dont la seule évocation génère des crises d’urticaire !

« Paradigme » devient à la mode dès les années 80 : il est placé dans tous les enseignements, toutes disciplines confondues. On le retrouve aussi dans la presse, les livres et les émissions télé post « Journal de la nuit ».

Il est l’exemple-type du terme mentionné dans une phrase, pour la vêtir d’une enveloppe « intellectuelle ». Mais qu’en est-il de son sens véritable ?… de ses sens véritables ? Prenez plusieurs dico et vous aurez la surprise d’observer que sa définition est aussi variable que le nombre d’éditions différentes.

« Paradigme » appartient à cette famille de mots complexes, qui ne sauraient être éclairés par le sens général de la phrase ou du texte auxquels ils appartiennent ! Alors accrochez-vous…

Le terme était utilisé de façon surabondante dans les années 90 pour motiver les employés des entreprises et faire passer d’importants changements (pas toujours en leur faveur…).

Dilbert - ParadigmeConsultant – Mon projet est un paradigme totalement nouveau.

Dilbert – Qu’est ce qu’un paradigme?

C – Hum hum… « Qu’est ce qu’un paradigme? » Très drôle…

D – Sérieusement c’est quoi?

C – Vous savez… Paradigme, paradigmatique…

C – Comme dans « ce projet est un paradigme. »

C – Mais assez parlé de mon projet… Parlez-nous de votre projet.

D – C’est un paradigme.

D – Ils l’ont gobé.

Autre ingénieur – Mon projet est un paradigme aussi.

 

La difficulté première de ce terme, est qu’il possède une définition propre à plusieurs disciplines : philo, psycho, linguistique, technique, économique, etc.

Si on s’attache à ses racines grecques, le mot se rapproche d’ « exemple », de « démontrer ». En anthropologie, le mot signifie : ensemble de croyances, d’expériences et de valeurs qui influencent la façon dont un individu perçoit la réalité et réagit à cette perception.

Généralement pour le définir, les manuels se défaussent en le rattachant aux théories de nombreux penseurs :

– « Chez Platon : idée, en tant que type exemplaire dont participent les choses sensibles. » in Le petit Larousse. Oui, oui, oui… mais c’est bien sûr !

– « Kuhn définit un paradigme scientifique comme suit :

– ensemble d’observations

– ensemble d’interrogations

– indications méthodologiques

– interprétation des résultats

Le paradigme implique la genèse d’une communauté de pensée, de méthodes et d’objectifs autour d’outils identiques. » in Wikipédia. Si vous êtes comme moi, le brouillard tend à s’épaissir autour du mot…

– Michel Foucault l’évoque comme « système de représentations qui concerne toute la configuration du savoir à une époque donnée. » Mais encore…

En fait, après mes lectures des différentes définitions de « paradigme », je crois pouvoir dire que c’est l’ensemble des pensées et pratiques (méthodes, expériences…) qui constituent un savoir, une discipline.

Les synonymes qui pourraient s’en approcher seraient : »système de pensées », « système de normes ».

Mais cette définition ne correspond qu’à mon interprétation personnelle… si vous avez la votre, faites-m’en part !

 

 

Clefs : langage | vocabulaire | concept | exemple | élément sous toutes ses formes
Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *