Marianne Moore et la poésie

POETRY

 

I, too, dislike it.
Reading it, however, with a perfect contempt for it,
one discovers in it, after all,
a place for the genuine.

 

Marianne Moore (1887-1972), in The complete poems, Ed. The Viking Press, 1967

 

Marianne Moore

 

POÉSIE

 

Moi aussi, je la déteste.
Mais en la lisant, avec un total mépris,
on découvre en elle, somme toute,
une place pour l’authentique.

 

Marianne Moore, in La haine de la poésie, par Ben Lerner, Ed. Allia, 2017
Traduction par Violaine Huisman.

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.