Amnésie partielle – Poème de Béatrice Gueritault

J’ai fait la rencontre, le mois dernier, d’une jeune poète à la plume prometteuse. Nous faisions tous deux partie des lauréats 2010 du concours de poésie de la ville d’Aix en Provence.

A la lecture du poème libre Amnésie partielle, j’ai trouvé son écriture intense et pertinente.

Amnésie partielle

Dans la lumière pâle des matinées striées de velours,
Dans l’air chaud et las qui pèse sur les rues de la ville,
Dans la dentelle des nuages bleutés languissants au creux du firmament,
Dans l’immensité du ciel offert derrière la fenêtre,
Dans la poussière qui danse avec grâce sous les assauts des vents millénaires,
Dans l’horizon qui engloutit lune et soleil jour après jour, nuit après nuit,
Dans les hurlements de chaque gorge, de chaque poumon, qui s’échouent contre les murs blancs,
Dans chaque mot tu, dans chaque silence qui emplit les paupières,

Partout, ton absence.

Plus que tout, ton absence.

 

Béatrice Gueritault, prix « Henri-Bernard Abran » 2010 de la ville d’Aix en Provence, catégorie Jeunes poètes (16-18 ans).

 

amnésie partielle

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Merci beaucoup pour cet article et ces compliments.

    Je déguste votre blog (une merveille) par petits bouts, pour faire durer le plaisir – bravo pour vos poèmes et merci de les faire partager !

    J’ai été ravie de vous rencontrer – à bientôt j’espère, peut-être lors d’une remise de prix de poésie, qui sait ..?

    Béatrice Gueritault

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *