Soies – Poème d’Hubert Nyssen

SOIES

 

 

Je te supplie, déploie ce soir
toutes tes soies, des plus palpables
aux plus secrètes, des plus souples
à celles, un rien râpeuses et pareilles
aux petits vins que tu préfères,
lève ces soies comme tu lèverais
le soupçon du délire, lève-les
pour mon plaisir de cartographe Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Baigneuses au lac

BAIGNEUSES AU LAC

 

Elles s’immiscent en toi, lentement,
comme on traverse un miroir
et leurs rires éclaboussent
à la fraîcheur de tes caresses.

Elles ne peuvent résister
à l’appel de tes courbes noir d’encre
sous le sceau argenté
du secret des nuits de pleine lune.

Étoiles nues,
offertes,
elles dérivent…
livrées au gré de tes étreintes.

Tu les couvres de ton corps immense
et vous mêlez vos eaux
en frémissant d’abandon.

 

Guillaume Riou. Poème publié dans Les Citadelles, revue de poésie, n°20, Paris, 2015.

 

Baigneuses au lacLes baigneuses : étude de nus dans une composition picturale,
par Félix-Jacques Moulin (1802-1875).
Daguerréotype, pose directe sur cuivre argenté, 20 x 15 cm. (source)

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
image_pdfimage_print