Féline Bastet, muse du poète

Le chat, animal indépendant à la vie la plus envieuse qui soit, est souvent le compagnon du poète. Il arrive même qu’il l’inspire :

 

LE LIVRE DES SEPT MÉDITATIONS
Par Zébuth, chat

 

Méditation première.

Je m’appelle Zébuth et je suis noir, car le noir est la plus belle des couleurs.

Méditation deuxième.

Dormir est bon. Quand je dors, je pense bien. Le sommeil convient au philosophe. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
image_pdfimage_print