Utéronaute

UTÉRONAUTE

à Martin,

Arrimé au vaisseau-mère,
par le cordon vital,
tu flottes
dans l’immensité du cosmos utérin.

Ton corps,
minuscule scaphandre translucide,
croît au rythme fou
des percussions cardiaques.

En lien continu
avec ta créatrice,
tu parais serein…
arborant plus que jamais
la valeur d’être.

 

Guillaume Riou, in Les Citadelles, revue de poésie, n°20, Paris, 2015.

 

Utéronaute

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
image_pdfimage_print