23 bis rue Louis Pasteur

23 BIS RUE LOUIS PASTEUR

 

Les fleurs d’hortensia
qui coiffent le mur de la terrasse
luisent de poussière pluviale.

Les pixels colorés
des pavés me ramènent
à nos jeux d’enfants.

 

Guillaume Riou, in Les Citadelles, revue de poésie, n°20, Paris, 2015.

 

23 bis rue Louis Pasteur - Pavés de la terrasse

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

Jardin d’enfants – Poème de Georges Haldas

Georges Haldas est un des poètes que je lis et relis régulièrement car ses poèmes font évoluer mon regard sur la vie, sur le temps et sur l’autre.
Il fige et sublime l’instant, avec une poésie fine et une philosophie profonde.

JARDIN D’ENFANTS

 

Ici l’enfant regarde
un oiseau bien tranquille
dévorer dans les branches
un ver qui tremble encore
Un papillon s’en va
couvert d’or C’est dimanche
Sur un banc deux vieillards
bouche ouverte somnolent Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr

L’usage des plans indicateurs lumineux d’itinéraires – Texte de Jane Sautière extrait de « Stations (entre les lignes) »

J’ai découvert ce texte en visitant une exposition de Sylvie Sauvageon à l’Artothèque d’Annecy intitulée « Présent de vérité générale ». Il est extrait de l’ouvrage Stations (entre les lignes) de Jane Sautière, qui se lit avec plaisir en suivant les stations personnelles où nous emmène l’auteure.

Ce court extrait du chapitre Ultima spiaggia a immédiatement fait ressurgir des souvenirs d’enfance, sans doute partagés par beaucoup, lorsque je découvrais le métro parisien et ses ludiques panneaux d’itinéraires lumineux :

Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
image_pdfimage_print