L’assiette au beurre municipale – Poème de Jules Grandjouan

Que penser de cette campagne politique pour les prochaines élections présidentielles ? Pas grand chose… rien de positivement surprenant.

Prêts à tout pour monter sur le trône, les bouffons nous amusent tristement.

On notera la bassesse habituelle des candidats : promesses stériles, déni, petites phrases de petits mots, effets d’annonces, chiffres sans fondements, bains de foule, serrage de mains et léchage de bottes du peuple.

Le pays n’apparaît alors que comme le fabuleux creuset de voix électorales. Lire la suite…

Partager
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedintumblr
image_pdfimage_print