Sieste

SIESTE

 

Tu as abandonné
comme à ton habitude
ce café refroidi.

Sa force en volutes
s’est mêlée
à l’air ambiant…

Endormis l’un contre l’autre
nous l’inspirons
doucement.

 

Guillaume Riou

 

sieste

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *