Le corbeau et le lapin – Fable d’un anonyme

On trouve toute l’argile du créatif humain sur le Net… même cette fable sociale moderne d’un La Fontaine du XXIe siècle :

corbeau

Le corbeau et le lapin

 

Maître corbeau sur un arbre perché,
Restait à ne rien faire de la journée.
Un lapin voyant ainsi le corbeau,
L’interpelle et lui demande aussitôt :
« Moi aussi, comme-toi, puis-je m’asseoir
Et ne rien faire du matin jusqu’au soir? »

L’oiseau lui répond de sa branche :
« Bien sûr, ami à la queue blanche,
Je ne vois ce qui pourrait t’en empêcher !
Dans l’herbe verte tu peux te coucher,
Et ainsi de la vie profiter ».

Blanc lapin s’assoit alors par terre,
Et sous l’arbre, reste à ne rien faire.

Tant et si bien qu’un renard affamé,
Voyant ainsi le lapin somnoler,
S’approche du rongeur en silence
Et d’une bouchée en fait sa pitance.

Moralité :

Pour rester assis à ne rien branler,
Mieux vaut être très haut placé !

 

Par un internaute anonyme (très plagié sur la toile)

 

lapin

Partager
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *